Coaching Fruité

Pourquoi les régimes font faire le yo-yo

Alors, voilà le plan :

Et si les régimes étaient finalement le meilleur moyen de PRENDRE du poids ? Et si, en plus de nous ramener très vite à notre point de départ sur la balance, les régimes rendaient la mission perte de poids DE PLUS EN PLUS COMPLIQUÉE ?

Tu t’en es peut-être déjà rendu(e) compte à tes dépends, il est quasiment impossible de perdre du poids rapidement sans en reprendre derrière. On dirait même que la vitesse de la perte de poids est directement proportionnelle aux kilos que l’on reprend ensuite. Plus on perd vite, plus on en reprend !

Et ça, c’est non-seulement frustrant mais c’est surtout dangereux pour la santé et compliqué à gérer sur le long-terme !

Alors pour t’aider à éviter le piège des régimes et perdre du poids SAINEMENT ET SIMPLEMENT, nous allons regarder ensemble pourquoi les régimes font faire le yo-yo.

Pour bien comprendre l’effet yo-yo

Si je te dis “métabolise de base” ou “besoins énergétiques de base”, ça te parle ? Il s’agit des besoins incompressibles du corps humain. Ce qu’il lui faut pour fonctionner au repos.

L’organisme consomme beaucoup d’énergie pour soutenir l’activité des organes. Entre le fonctionnement du cerveau, la digestion, l’activité cardiaque, la respiration, l’entretien des muscles, le maintien de la température corporelle, etc. Il y a de quoi faire !

Cette énergie dont le corps a besoin pour survivre, on l’exprime sur la durée d’une journée, en kilocalories, c’est notre fameux “métabolisme de base”. Il dépend de notre poids, de notre taille, de notre sexe, de notre âge et même de notre activité thyroïdienne.

Si on rajoute nos dépenses énergétiques liées à nos activités dans la journée (le travail, marcher, faire du sport, etc.), on obtient nos besoins énergétiques pour la journée.

Si nos besoins énergétiques sont par exemple de 2000 kcal, alors en mangeant 2000 kcal par jour, nous offrons à notre organisme l’énergie dont il a besoin pour la journée.

Si nous mangeons plus, par exemple 2500 kcal, alors il reste à la fin de chaque journée un surplus qui va se traduire, à terme, par une prise de poids. Nous ramenons plus d’énergie que le corps n’en a besoin, et l’excédent est donc stocké.

A l’inverse, si nous mangeons moins, par exemple 1500 kcal, nous n’apportons pas suffisamment d’énergie à l’organisme pour assurer son fonctionnement, il est donc obligé de compenser en puisant dans ses réserves.

Tu vois l’idée ? Maintenant que nous avons défini ce qu’est le métabolisme de base, nous allons pouvoir passer à la suite.

Que se passe-t-il lorsque l’on perd beaucoup de poids d’un coup ?

Lorsque l’on perd du poids trop vite, avec un régime par exemple, notre corps ne sait pas interpréter ce que l’on fait. Il ne sait pas que c’est un régime, que c’est momentané, pour perdre le poids que l’on veut perdre et qu’ensuite, nous remangerons comme avant.

Lui, il se dit juste que ces temps-ci, il a de moins en moins d’énergie pour alimenter les organes, et sa réaction va être aussi simple que problématique pour notre perte de poids : IL VA SE FIGER.

Si tu sors faire les courses et que tous les magasins sont fermés jusqu’à nouvel ordre, en rentrant, tu ne vas pas te faire la plus grande assiette de ta vie. Non, tu vas plutôt te rationner et essayer d’étaler tes réserves de nourriture pour tenir le plus longtemps possible.

Régimes

Et bien ton corps va faire la même chose. Il n’a plus suffisamment de nourriture pour se recharger, alors il va diminuer son activité et lancer une sorte d’hibernation pour tenir un maximum.

De ce fait, deux conséquences. D’une part, ton métabolisme va ralentir, ton corps va fonctionner à l’économie et prioriser ses réserves. Et d’autre part, tu vas perdre de la masse musculaire.

En effet, dans une logique “famine”, entre puiser dans la graisse, qui est sa réserve d’énergie principale , et puiser dans les muscles qui en cas de pénurie de nourriture n’ont plus grande utilité, le choix est vite fait. Être performant au 100m, si c’est la famine, ce n’est plus très important. Par contre, survivre… si.

Ton corps va donc commencer à réutiliser tes muscles pour en tirer de l’énergie et tenter combler le manque trop brutal. ET C’EST LÀ QUE LES ENNUIS COMMENCENT !

Sais-tu ce qui représente la plus grande part d’énergie de notre métabolisme de base ?

Ce sont nos muscles !

Le cerveau représente environ 20%, le cœur 15 à 20%, le foie 15 à 20% également, les reins 10 à 15% et les muscles représentent 20 à 25%.

Et puisque les muscles représentent la plus grande partie de tes besoins énergétiques de base, si tu en as moins, tes besoins énergétiques diminuent.

Régimes

L’effet yo-yo s’enclenche

Et la voie de l’effet yo-yo est toute tracée ! VOICI CE QU’IL SE PASSE TRÈS SOUVENT :

  • Tu prends du poids
  • Tes apports énergétiques (ce que tu manges) sont supérieurs aux besoins de ton organisme
  • Disons que tes besoins énergétiques sont de 2000 kcal et qu’en moyenne, tu manges 2500 Kcal
  • Tu débutes un régime et ne manges plus que 1200 Kcal
  • Ton corps se bloque, tu perds du poids très vite et tu perds donc de la masse musculaire
  • Tu as atteint ton poids idéal, tu stoppes donc ton régime et tu te remets à manger comme avant (2500 Kcal)
  • Seulement tu as perdu du muscle, ton métabolisme de base ne s’élève donc plus à 2000 kcal mais peut-être 1600
  • Tu manges l’équivalent de 2500 kcal, tu n’en a plus besoin que de 1600, il y a donc une énorme différence
  • Tu reprends du poids, vite… et beaucoup… et ton corps en paye les conséquences

Bien évidemment, mon explication est très schématique. Mes chiffres sont plus là pour bien comprendre que pour donner une vue détaillée de la situation. Mais l’essentiel est là, perdre rapidement, c’est perdre du muscle, diminuer son métabolisme de base et donc s’obliger par la suite à manger très peu pour ne pas reprendre.

Non seulement la mission perte de poids est un échec mais tu ne reviens pas à zéro, tu es maintenant bloqué(e) avec métabolisme de base plus bas qu’au départ. Il t’est donc maintenant très facile de prendre du poids.

Régimes

Comment éviter l’effet yo-yo des régimes

Et bien la solution est dans le problème. Le plus important, c’est LA VITESSE. Il faut perdre progressivement pour que l’organisme puise doucement dans ses réserves (la masse graisseuse) pour combler un petit déficit.

Et surtout, il faut MODIFIER SON ALIMENTATION.

Notre grand objectif, c’est de trouver une alimentation qui t’apporte toute l’énergie dont ton corps a besoin et qui t’apporte une stabilité. Qui ne te fasse ni prendre, ni perdre.

Et quand c’est fait, quand tu es arrivé(e) à des assiettes qui te font plaisir, des saveurs que tu apprécies, un rythme qui te convient, alors tu n’as plus qu’à diminuer un peu les quantités pendant quelques temps, pour créer ce fameux petit déficit.

C’EST AUSSI SIMPLE QUE CA !

Alors pour mener ce travail, tu peux commencer par lire mon article “Bien manger, c’est autant dans l’assiette que dans le sourire“. J’explique comment placer le curseur intelligemment entre “idéal nutritionnel” et “plaisir pur”, et on parle ensemble du rôle ultra important du mental dans l’alimentation.

Ensuite, puisqu’il va être question d’apporter quelques changements dans tes habitudes, je te conseille de lire mes articles “La motivation, comment ça marche“, mon tuto “Comment ancrer de meilleures habitudes” et l’article “comment créer une habitude de zéro”.

Content

Deux – trois petites choses à savoir

Après, il y a quelques petits “trucs” qui peuvent t’aider. Comme de savoir que les glucides, s’ils sont “mal consommés”, peuvent te faire stocker très facilement de la graisse et que parfois, ton alimentation est parfaite pour perdre du poids, que tu en perds, mais que tu en reprends aussi un peu très régulièrement avec des petites erreurs très simples à corriger. De ce fait, tu ne vois aucune différence sur la balance alors que tu as pourtant de très bonnes pratiques.

Ça, nous en parlons dans mon article “Les 5 piliers de la perte de poids” et dans celui sur ce qu’on appelle l’alimentation “low carb”.

Pour tout savoir sur la perte de poids saine et simple, celle qui dure et qui booste ta santé, tu peux suivre mon programme Perdre du poids, oui, mais sainement et simplement !

Tu peux aussi participer à mes SESSIONS DE COACHING EN LIGNE.