Rejoignez plus de 17 000 lecteurs !

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT MES 12 ASTUCES POUR MIEUX MANGER

Bruno Vandenbeuck, émotions et performance

En mai dernier, nous sommes allés à la rencontre de Bruno Vandenbeuck, maître praticien en hypnose, assistant pédagogique et auteur d’ouvrages pédagogiques. Fort de 5 années d’expérience en cabinet et en milieu scolaire, période durant laquelle il collabore avec de grands noms du développement personnel comme Kevin Finel ou encore Frédéric Vincent, Bruno s’apprête à publier deux nouveaux tomes de sa méthode « Le labo de TON cerveau ». A cette occasion, nous lui avons posé quelques questions sur la gestion des émotions, notamment celle du stress, qui sur le plan sportif représente une part importante de la performance.

 

  • Bonjour Bruno et merci d’être avec nous aujourd’hui pour nous parler des émotions. Comment les vivre pour augmenter ses capacités ? C’est un sujet que l’on a déjà abordé plusieurs fois tous les deux et à chaque fois, j’ai pris un peu plus conscience de l’impact de la maitrise des émotions, du moins d’évoluer avec une certaine connaissance de leur fonctionnement. Alors je suis très content qu’aujourd’hui, nos lecteurs puissent te lire à ce sujet et profiter eux aussi du regard que tu as sur la question. Sans plus tarder, je te laisse la parole : les émotions, comment les vivres pour augmenter ses capacités.

 

Je me rappelle d’une amie basketteuse qui, 15 jours avant un match important, me dit :
_ Ça y est, je sens le stress monter pour ce match.
_ Ah ouais, t ‘en as besoin ?
_ Ben c’est toujours comme ça.

Je ne sais pas si ça vous rappelle quelque chose. Bon, en même temps, ça fait tellement longtemps que l’inconscient collectif nous rabâche qu’à chaque fois que nous faisons face à un événement important, il y a obligatoirement du stress parce que « c’est comme ça ! ». Et forcément, comme « c’est comme ça », on y croit.

C’est marrant parce que dans mon métier de praticien en hypnose, quand j’accompagne des personnes vers le changement, ils me demandent toujours de justifier pourquoi ça doit changer comme ça… Par contre, quand la majorité dit que « c’est comme ça », tout le monde court. Note à moi-même : la prochaine fois que quelqu’un me demande de justifier ce que je fais, je lui réponds « c’est comme ça ». Oui, ça va fonctionner !

Si je prends comme exemple le stress, c’est que c’est une des maladies du siècle et aussi un point qui peut limiter les performances, le dépassement de soi.

Qu’est-ce que le stress ? Le stress est un réflexe primaire qui répond à une agression par un dinosaure mangeur d’homme en envoyant un maximum de sang dans les jambes pour courir plus vite… Le cerveau est alors en mode survie. Vous imaginez bien que quand vous êtes dans ce mode, en face d’une feuille blanche lors d’un examen, votre cerveau se fout de vous autoriser à avoir accès à votre mémoire pour répondre à des questions, il veut que vous vous barriez en courant parce qu’un dinosaure veut vous bouffer ! Preuve que nous ne sommes pas bien encore adaptés à notre société (mais cela fera l’objet d’un autre article). Idem sur une performance calée avec un départ précis (comme un 100 mètres) ou un événement (un match par exemple). Pour lui ce n’est pas un jeu, c’est « mets-toi en sécurité ! ».

Avec des élèves de troisième, dans un collège où je travaille comme assistant pédagogique, j’ai un cours de méthodologie de l’oral où je fais découvrir aux élèves comment jouer avec ses émotions pour mieux réussir. Entre autres méthodes, je propose une méthode claire de concentration axée sur une bulle.

Une semaine plus tard, une élève prend la parole :
_ Monsieur, j’ai utilisé votre méthode lors de mon match de volley samedi dernier.
_ Super et alors ?
_ Bah, ça m’a vachement aidée. Avant j’étais stressée les 5 premières minutes du match. Là, j’étais dedans direct !
_ OK, super, et ça t’a apporté ou permis quoi ?
_ J’étais plus rapidement dans le match, je voyais déjà comment les autres bougeaient, c’était mieux.

Ce n’est qu’une émotion parmi toutes celles que l’on vit chaque jour. Mais imaginez que vous deviez absolument participer à un match important et que vous perdez un être cher, que les impôts vous envoient un courrier de réclamation, bref qu’il arrive un impondérable qui vous touche profondément. Comment dépassez-vous cela pour arriver, malgré tout, parce que c’est vraiment important pour votre vie, à atteindre votre objectif, vous dépasser, réussir, gagner ? Souvent, même dans le cadre d’un régime, le plus important va devenir le mental. Non pas pour tenir, mais pour donner la direction à son corps afin qu’il sache où vous voulez aller !

Alors il existe de nombreux exercices pour mettre en veille ou « ranger » une émotion qui n’est pas utile dans l’instant. Je vous en donne un, tiré du livre « Le Labo de TON Cerveau, tome 1 – Les Bases », que j’ai écrit et dessiné.

Le nuage…
Imaginez un nuage, avec votre volonté, devant vous. Détaillez-le : forme, taille, couleur, …
Mettez dedans une émotion qui n’est pas utile maintenant pour réussir ce que vous faîtes.
Détaillez-le maintenant. Comment a-t-il changé (forme, taille, couleur) ?
Comment vous sentez-vous maintenant dans votre corps ? Mieux ?
Est-ce que vous avez besoin de cette émotion maintenant ? Pour réussir ce que vous faîtes ?
Si non, soufflez sur le nuage pour l’éloigner.
Faîtes pleinement ce que vous devez accomplir !

Entraînez-vous. Vivre ses émotions, les connaître, savoir comment elles fonctionnent dans le corps permet de mieux les vivre. Discutez avec elles et expliquez-leur que maintenant ce n’est pas leur place mais que c’est plutôt la place de telle ou telle autre émotion. C’est un chemin pour mieux se connaître aussi !

Pour retrouver cette méthode et d’autres encore, j’ai mis en place un financement participatif via KissKissBankBank pour éditer les 2 derniers tomes du « Labo de TON Cerveau ». Il s’agit d’une méthode complète pour mieux observer ses émotions, mieux les connaître afin, parfois, de les utiliser comme des outils. Cette méthode est le fruit de mes propres observations de la présence et de la pleine conscience depuis 5 ans. Je l’ai mise en place en collège, dans mes séances et dans ma propre vie. J’ai puisé l’inspiration pour ces 3 livres dans ma vie, dans les principes du bouddhisme et dans certains livres de pleine conscience dont celui de Frédéric Vincent, « Zéro Mental ».

Vous pouvez retrouver Bruno Vandenbeuck sur Facebook et sur KissKissBankBank pour commander ses livres et participer au financement des tomes 2 et 3 du « Labo de TON Cerveau ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

mes ateliers en ligne

Vous voulez perdre du poids sainement et durablement ? Apporter les changements nécessaires pour ne pas reprendre de poids et être plus en forme ? Plus dynamique ? Et si vous vous inscriviez à l'atelier en ligne "L'équation de la perte de poids" ?
Vous voulez remettre votre corps au centre de vos priorité ? Vous désirez améliorer votre alimentation mais vous ne savez pas vraiment par où commencer ? Inscrivez-vous et apprenez les bases de la nutrition santé.
Comment passer à l’action ? Comment entretenir sa dynamique ? Et si c’était finalement très simple ? Boostez votre motivation grâce aux nombreux outils de cet atelier - dont vous récolterez les fruits pour de nombreuses années !